Police plus grandePolice plus petite

Presentation

Imprimer la page

 

L’étalonnage est une opération qui consiste à rattacher à des références physiques les mesures réalisées par les instruments, puis à en déduire des relations qui vont permettre de convertir les valeurs mesurées en valeurs interprétables par l’utilisateur. A ces opérations est associé un calcul d’incertitude qui permet de spécifier un intervalle de tolérance des mesures.

 

Tableau résumant les possibilités d’étalonnage du laboratoire :

Grandeur Gamme Incertitude élargie sur les valeurs de référence
Température 0 – 35 °C 0,0022 °C
Conductivité électrique 0 – 80 mS/cm 2,4 à 4,7 µS/cm
Pression 0 – 600 bar
0 – 10 bar
0 – 20 bar
0,013 à 0,090 bar
0,01 % de la pleine échelle
0,008 % de la pleine échelle
Célérité 1400 – 1550 m/s 0,1 m/s
Direction magnétique 0 - 360 ° 0,88 °
Inclinaison (roulis - tangage) - 20 à +20 ° 0,38 °
Diffusion – rétrodiffusion 0,01 – 4000 NTU 2 % de la valeur lue jusqu’à 1000 NTU et 5 % au delà
Absorption 0 à 100 % 1 % de la valeur lue
Chlorophylle a 0,05 – 100 µg/l 0,006 jusqu’à 10 µg/l et 0,03 µg/l au delà
Matières organiques dissoutes (CDOM) 0,1 – 100 µg/L équivalent quinine sulfate 0,7 à 1 µg/l
Nitrates 0 – 100 µmol/l 0,06 à 0,08 µmol/l
Oxygène dissous 0,06 à 90 ml/l 0,03 ml/l

 

L’incertitude élargie permet de caractériser la dispersion des mesures. Elle équivaut à la notion d’écart type multiplié par un facteur d’élargissement que l’on prend égal à 2 par convention.

 

En 2012, les possibilités d’étalonnage offertes par le SHOM ont été étendues aux compas magnétiques équipant les courantomètres, avec la mise en place d’une plate-forme permettant des étalonnages en direction et en inclinaison, de ces instruments montés dans des cages de mouillage.

 

Tableau résumant les possibilités d’analyse du laboratoire :

Grandeur ou substance Gamme Incertitude élargie sur les valeurs de référence
Salinité pratique (PSS-78) 2 – 40 0,0016 à 0,0024
Masse volumique 900 à 1300kg/m3 0,02 kg/m3
Oxygène dissous par spectrophotométrie de l’iode (Labasque et al., 2004) 0,06 à 90 ml/l 0,03 ml/l
Matières en suspension (Strickland et Parsons, 1972) Limite de détection : 0,4 mg/l en eaux pour 2 litres filtrés 0,15 mg/l
Nitrates, nitrites, silicates et phosphates dans l’eau de mer (Aminot, Kerouel, 2007) Nitrates : 0,4 à 40 µmol/l

Nitrites : 0,02 à 3,75 µmol/l

Silicates : 0,15 à 40 µmol/l

Phosphates : 0,02 à 3 µmol/l

0,02 µmol/l

0,004 µmol/l


0,02 µmol/l

0,02 µmol/l


Chlorophylle a et phéopigments par spectrofluorimétrie (US EPA 445.0) 0,05 à 250 µg/l 0,006 jusqu’à 10 µg/l et 0,03 µg/L au delà
CDOM en équivalent quinine sulfate par fluorimétrie (Chen and Gardner, 2004) 0,1 – 100 µg/l équivalent quinine sulfate 0,7 à 1 µg/l
Turbidité par la norme NF EN 27027 0,01 – 4000 NTU 2 % de la valeur lue jusqu’à 1000 NTU et 5% au delà

Le laboratoire réalise également l’analyse des pigments du phytoplancton par HPLC selon la méthode de Van Heukelem. Les pigments dosés sont :

- chlorophylles c2, c3, b, a, chlorophyllide a, divinyl chlorophylle a

- phéophytine a, phéophorbide a,

- péridine, 19 butanoyl-fucoxanthine, fucoxanthine, 19 hexanoyl-fucoxanthine, diatoxanthine, diadinoxanthine, alloxanthine, lutéine, zéaxanthine, béta-carotène.

 

Les activités du laboratoire sont auditées régulièrement dans le cadre du renouvellement de la certification ISO 9001 du SHOM.

 

 

 

Quick access
Tides forecast Notice to mariners (NTM) Nautical information Online catalog of charts Online shop data.shom.fr portal
"Etalonnage et analyse"
à lire également...