Police plus grandePolice plus petite

Note sur les courants géostrophiques dans le Golfe de Gascogne

MARTIN-LAUZER F.R. - BULEON L..

    

015CMO/92

    

Résumé / Abstract

Table des matières

Les mesures de courantométrie sont très rares dans le Golfe de Gascogne (une seule source de données, le mouillage NEADS 7 déployé à la fin des années 70). Pour déterminer les flux de matière on est obligé de s'appuyer quasi- exclusivement sur les courants calculés à partir des champs de densité avec des contraintes dynamiques de conservation de chaleur, de sel ou de vorticité. Cette note fournit quelques résultats sur les courants déterminés pendant 2 phases de la campagne GASTOM 90. Pendant les campagnes PHYGAS et sur les courants généraux calculés à partir d'un fichier climatologique. On s'intéresse exclusivement au flux à l'ouvert du Golfe de Gascogne sur le 1r?WB-colonmp4"/mp4"/m>

 > |WB-

!-- .css: [0. ] --ear">SE_0. --ear">

nt">
ar">
div> Grod'a/pr nérif (navchas (GAN).png" aa/">Grod'a/pr nérif (navchas (GAN).pOM" />div> div> div> Gesource ts/diffu.png" aE>Gesource ts/diffu.pOM" />div> ar">