Police plus grandePolice plus petite

Décalages entre systèmes géodésiques


5.1 Introduction


L'objet prioritaire de la campagne DORIS et des travaux complémentaires était d'établir un réseau de référence robuste (stations robustes) composé de peu de stations. En effet, pour des travaux modernes de géodésie, d'hydrographie, il est relativement aisé et rapide de déterminer de nouveaux points par l'utilisation du GPS en mode géodésique.
Aussi, l'accent a été mis sur la détermination de stations dans le RGPF plutôt que la détermination systématique des décalages entre les systèmes géodésiques locaux et un système géodésique mondial. Toutefois, des points des anciens réseaux ont été réutilisés pour le nouveau réseau (sauvegarde, densification), ou des mesures annexes ont été réalisées, autorisant ainsi le rattachement des réseaux anciens au RGPF.

 

5.2 Décalages entre systèmes locaux et le RGPF


Les systèmes géodésiques locaux ont une étendue généralement limitée à l'île pour laquelle ils ont été établis. Les systèmes anciens séparent système horizontal* et système d'altitude. Aussi, la détermination des décalages a consisté à rechercher un couple [(DeltaL, DeltaG) ou (DeltaE, DeltaN) en projection UTM], éventuellement un défaut d'orientation et une erreur d'échelle du réseau originel.
Les coordonnées dans le RGPF sont des coordonnées référencées à l'ellipsoïde. Pour les systèmes locaux, les coordonnées planimétriques [(latitude / longitude) ou (abscisse / ordonnée)] sont référencées à l'ellipsoïde, tandis que les altitudes sont dans le système d'altitude local.

Les décalages entre le RGPF [ITRF92 (1993.0)] et les systèmes locaux ont été déterminés à partir de points en colocation dans les deux systèmes géodésiques : ils ont indiqués en annexe C.

*Remarque :
La réalisation dun réseau bi-dimensionnel (système horizontal) est généralement constituée par l'adoption dun point fondamental (coordonnées géographiques) et d'une relation entre le géoïde et l'ellipsoïde. Souvent, on choisit de rendre tangent l'ellipsoïde et le géoïde au point fondamental, ce qui revient à effectuer une translation et une rotation de l'ellipsoïde.

 

5.3 Décalages entre systèmes locaux et le WGS84


Pour des objectifs de production cartographique et de transformation des cartes actuelles dans le système recommandé par la XVème Conférence Hydrographique Internationale pour la cartographie marine, le WGS84, les décalages entre les systèmes géodésiques locaux et le WGS84 ont également été déterminés et sont donnés en annexe C : la transformation utilisée pour passer de l'ITRF92 (1993.0) au WGS84 est indiquée en annexe D*.

*Remarque :
Cette transformation à 7 paramètres donne pour l'ensemble de la Polynésie Française des différences entre ITRF92 (1993.0) et WGS84 de :

  • -0,386 à -0,654 m pour la latitude,
  • 0,391 à 0,658 m pour la longitude.



Il est à noter que cette transformation n'est valable que pour le WGS84 (version originale) et non pas une des deux versions ultérieures (G730 ou G873). L'utilisation de cette transformation ne permettra pas d'obtenir des coordonnées dans le WGS84 (G873). Le WGS84 est cohérent au niveau de 10 cm avec l'ITRF96 (1997.0).

Quick access
Tides forecast Notice to mariners (NTM) Nautical information Online catalog of charts Online shop data.shom.fr portal
Catalogue PPML
Catalogue PPML