Police plus grandePolice plus petite

Organizations

Imprimer la page

Autres réseaux dans le monde et liens avec d'autres sites sur le niveau des mers

 


  • Europe

    European Space Agency earthnet.

  • Le Royaume-Uni

    La Grande Bretagne s'est dotée, après les inondations catastrophiques de 1953, d'un réseau performant qui a été modernisé au cours des années. Ce réseau comprend actuellement 43 stations reparties sur l'ensemble des côtes de Grande-Bretagne. Le réseau britannique est géré par le Proudman Oceanographic Laboratory () en coopération avec le Meteorological Office pour le réseau d'alerte.
    Le 
    Permanent Means Sea Level Service -PSML recueille auprès des différents laboratoires les données relatives au niveau moyen des mers. Ces données sont disponibles à l'ensemble de la communauté scientifique.

  • L'Espagne

    L'Espagne a un réseau moderne de 24 observatoires sur l'ensemble des côtes espagnoles (y compris les îles Canaries). Ce réseau est géré à partir de Madrid. Quatre organismes gouvernementaux sont impliqués dans ce programme : L'Institut Géographique National espagnol , l'Institut Hydrographique de la Marine, les Ports d'Etat et l'Institut Espagnol d'Océanographie.

  • Les Pays-Bas

    Les Pays-Bas sont très sensibilisés aux risques de catastrophe naturelle. Dans les années 50, ils ont commencé à mettre en place un réseau d'alerte aux ondes de tempête le long de leurs côtes et le long de tous leurs cours d'eau. Ce réseau comporte actuellement 110 observatoires dont 5 observatoires offshore et 36 observatoires côtiers. Il est géré par le ministère du Transport et de l'Equipement.
    Les données des observatoires en Mer du Nord sont disponibles auprès du Mrine Observations Service (MARIS-The North Sea Level Data).

  • Les Etats-Unis

    Le réseau comprend des observatoires tout le long des côtes mais aussi à l'étranger, principalement dans le Pacifique (University of Hawaï -Sea Level Center), soit plus de 190 stations marégraphiques. Ce sont pour la plupart des marégraphes acoustiques reliés en réseau, installés depuis moins de 10 ans dans le cadre du renouvellement complet du réseau ancien.
    Voir le NOAA web site for sea level data.

  • Canada

    Rien que sur le Saint-Laurent, le Service Hydrographique canadien possède un réseau de plus de 20 observatoires appelé Système d'Information sur les Niveaux d'Eaux Côtières et Océaniques (SINECO). Ce réseau donne des informations sur les hauteurs d'eau le long de l'estuaire en temps quasi réel et une prévision sur les niveaux attendus pour les 24 heures suivantes.

  • Australie

    Le National Tidal Faciliy (NTF) , organisme fédéral, centralise le recueil des données. Ce réseau couvre les côtes australiennes et les îles du Pacifique Sud (Tonga, Vanuatu, Fidji, Papouasie...) soit une trentaine d'observatoires permanents.

  • Japon

    Plusieurs organismes gouvernementaux possèdent des réseaux d'observatoires. Ce réseau est répertorié auprès du  Japanese Oceanographic Data Center.

  • Afrique du Sud

    South African historical tidal data.

Quick access
Tides forecast Notice to mariners (NTM) Nautical information Online catalog of charts Online shop data.shom.fr portal
Catalogue PPML
Catalogue PPML