Police plus grandePolice plus petite

Communiqués

Imprimer la page

Déploiement de 100 jours du BH2 Laplace dans le golfe de Guinée

Du 23 janvier au 2 mai 2019, le bâtiment hydrographique Laplace et un détachement du Shom ont mené une mission hydrographique dans le golfe de Guinée (Afrique de l’ouest). Les objectifs principaux de ce déploiement concernaient des travaux hydrographiques dans la lagune d’Abidjan et en Guinée Équatoriale afin d’actualiser les cartes marines et ouvrages nautiques entretenus par le Shom

 

photo ci-contre : Le BH2 Laplace à quai à Abidjan

 

Dans un premier temps, pendant près d’un mois, les vedettes hydrographiques Goéland et Guillemot, équipées de sondeurs multifaisceaux modernes et performants, ont effectué des levés hydrographiques afin de déterminer en particulier la bathymétrie dans le port d’Abidjan, plus grand port d’Afrique de l’ouest. Ces travaux ont notamment permis de détecter 4 épaves et obstructions, dont une de brassiage 4,7 m, située sur une zone de mouillage, très dangereuse pour la navigation dans la lagune. Ces informations urgentes ont été diffusées immédiatement par AVURNAV (avis urgent aux navigateurs) et exploitées aussitôt par le département Cartographie du Shom pour mettre à jour les cartes marines.  Ces corrections pour la carte marine FR7576 sont disponibles sous http://www.shom.fr/qr/gan/FR7576.

 

Corrections à la carte marine 7576 publiées au GAN1915

 

 

Extrait du GAN1915

 

En plus de ces travaux bathymétriques, le détachement du GHOA (Groupe Hydrographique et Océanographique de l’Atlantique) a effectué le contrôle de l’observatoire de marée d’Abidjan (nivellement des repères matérialisant le zéro des cartes marines, contrôle des mesures du marégraphe numérique), et positionné précisément des points de spatiopréparation pour permettre de recaler des images satellites dont certaines informations (trait de côte, éléments notables pour la navigation maritime) seront portées ultérieurement sur les cartes marines.

 

Deux épaves détectées aux abords du port de Bata

 

 

La deuxième partie du déploiement a été consacrée à des travaux hydrographiques en Guinée Équatoriale, plus précisément aux abords de Malabo, la capitale sur l’île de Bioko, et à Bata sur le continent, où d’importants travaux portuaires avaient été réalisés ces dernières années. Le détachement a ainsi mis en évidence deux épaves à Bata (corrections de la carte marine FR7382 disponibles sous http://www.shom.fr/qr/gan/FR7382), et a aussi réalisé des travaux de spatiopréparation. L’observatoire de marée de Malabo a été contrôlé, tandis qu’un nouvel observatoire de marée a été créé à Bata : implantation et nivellement de six repères afin de matérialiser et conserver dans le temps le zéro de réduction des sondes.

 

Corrections à la carte marine 7382 publiées au GAN1917


Epave de brassiage 4,7 m découverte dans le port d’Abidjan


Mise à l’eau de la VH Guillemot dans la lagune d’Abidjan

 

Travaux de spatiopréparation à Grand Bassam (à l’ouest d’Abidjan)



 

Travaux de spatiopréparation à Bata : hydrographes du GHOA accompagnés par des équato-guinéens et un coopérant français

 


 

Retour de la VH avant le coucher du soleil à Abidjan

 

 

 

Accès rapide
Prédiction de marée Groupe d'avis aux navigateurs (GAN) Informations nautiques Catalogue des cartes Espace de diffusion Portail data.shom.fr
Catalogue PPML
Catalogue PPML