Police plus grandePolice plus petite

Communiqués

Imprimer la page

Levé hydrographique du Shom aux abords de Chausey et de Saint-Malo

En septembre et octobre 2018, le bâtiment hydrographique Laplace a participé à une mission d’hydrographie des abords de Chausey et de Saint-Malo. Les objectifs de cette campagne sont l’amélioration de la connaissance de la bathymétrie dans une zone où l’hydrographie est ancienne et parcellaire, et celle des courants, de la marée et des vagues. Cela doit permettre, notamment, de consolider et affiner des modèles d’analyse et de prévision océanographiques dans la région.

 

Ces travaux qui contribuent à la sécurité de la navigation par une description plus fine de la bathymétrie sont définis par le Programme National d’Hydrographie (PNH) 2017-2020 (voir http://www.shom.fr/le-shom/presentation-generale/le-contrat-dobjectifs-et-de-performance-2017-2020/).

Ils participent également à consolider le Plan d’Action de Prévention des Inondations (PAPI) de l’agglomération de Saint-Malo, principalement dans le domaine des submersions marines, ce qui implique une description améliorée et une meilleure prise en compte des phénomènes météo-marins (vagues, houle, surcotes) au large de Saint-Malo.

 

 

Le Laplace dispose pour mener ces travaux de deux vedettes hydrographiques, Goéland et Guillemot, chacune équipée d’un sondeur multifaisceau Kongsberg EM2040c (SMF petits fonds). Le détachement d’hydrographes du Shom a ainsi poursuivi le travail entamé par l’équipe du La Pérouse en début d’année 2018. Les vedettes hydrographiques permettent de sonder dans des zones par petits fonds, inaccessibles par BH2. Durant les quatre semaines de la mission, 60 km² ont été couverts. A l’occasion d’une escale dans le port de Saint-Malo, les hydrographes ont effectué le nivellement de repères, opération nécessaire au contrôle de l’observatoire de marée de Saint-Malo.

 

 

 

Ces travaux se poursuivent à terre avec une équipe de scientifiques et de plongeurs chargée de mouiller des instruments de mesures (marégraphes et courantomètres).

 

 

En novembre, deux bouées houlographes seront également mouillées par le BH La Pérouse

 

 

L’équipe hydrographique du Laplace peut désormais passer à la phase de traitement des données recueillies au cours de ces quatre semaines de mission, phase nécessaire à la validation des données qui serviront aux différentes études océanographiques conduites dans le cadre du PAPI de l’agglomération de Saint-Malo, mais également pour la mise à jour des cartes marines de la zone.

 

Par la suite, l’équipe du Laplace repartira en mer dès janvier 2019 pour un déploiement qui l’emmènera dans le golfe de Guinée.

 

 

Accès rapide
Prédiction de marée Groupe d'avis aux navigateurs (GAN) Informations nautiques Catalogue des cartes Espace de diffusion Portail data.shom.fr
Catalogue PPML
Catalogue PPML