Police plus grandePolice plus petite

Communiqués

Imprimer la page

Préservation et valorisation des archives du SHOM

300 ans d’histoire du littoral et des océans archivés par le SHOM bientôt disponibles en numérique. Zoom sur le projet ARCHIPEL du SHOM.

 

 

 

Première étape du projet de sauvegarde numérique et de mise à disposition des archives du SHOM sur le littoral et les océans, le projet ARCHIPEL proposera prochainement à la consultation et au téléchargement gratuit, 10 000 cartes marines anciennes et minutes de levés hydrographiques.

 

 

 

300 ans d’hydrographie dans les archives du SHOM

Le SHOM a engagé depuis quelques années une opération de sauvegarde et de valorisation de ses archives. Héritier du premier service hydrographique mondial, créé en 1720, ce patrimoine s’enrichit depuis bientôt 3 siècles et concerne toutes les mers et océans du globe. Evaluées à plus de 200 000 documents, ces archives constituent un héritage scientifique, historique et culturel méconnu et encore peu exploité sur les environnements marins et littoraux.

 

En 2016, le projet ARCHIPEL (ARCHIves Patrimoniales En Ligne) mené par le SHOM a été retenu lors de la première vague de consultation des Projet d’Investissement d’Avenir (PIA – Fonds « Transition numérique de l’État et modernisation de l’action publique ») lancé par le Secrétarait Général pour la Modernisation de l’Action Publique et la Caisse des Dépôts et Consignation. Celui-ci a pour objectifs de scanner environ 10 000 documents cartographiques (minutes de levés et cartes marines anciennes), de les rendre accessibles gratuitement et facilement à la consultation, comme au téléchargement, à tous citoyens.

 

 

Une double ambition : de préservation et de valorisation 

Le premier objectif de cette préservation numérique « data rescue » est de maintenir la capacité d'utiliser les collections et fonds documentaires, par le biais de copies numériques accessibles et ainsi archiver et préserver les originaux, souvent fragiles et en exemplaire unique.

 

La conservation de l'information sous une forme directement utilisable comprend :

  • Une capacité d’archivage numérique adaptée à des volumes de données considérables et sans limite de durée ce qui pose la question des formats qui doivent être pérenne;
  • Des catalogues et des métadonnées afin de faciliter la consultation, la recherche et l’exploitation. Les documents doivent, par ailleurs, être exploitables par d’autres instituts d’archives. Ce travail, souvent long et fastidieux, demande des recherches approfondies dans des documents annexes (carnets de terrain, rapports…).

 

 

Connaître le passé pour mieux se préparer au futur

L’objectif est de fournir aux communautés scientifiques, culturelles comme aux collectivités, aux citoyens, une nouvelle base de connaissances la plus exhaustive sur le littoral et l’environnement maritimes. Comme dans de nombreuses autres thématiques, telle que la météorologie, les évolutions et les tendances se dessinent mieux à partir d’observations réalisées sur de longues durées. Or ce patrimoine archivistique propose 200, voire même 300 ans d’observations selon la région et les thèmes comme : le trait de côte, la morphologie des fonds, les niveaux marins, l’urbanisation,  l’occupation des sols… Ces informations permettront de mieux comprendre les évolutions du littoral, les anticiper et ainsi mieux appréhender les adaptations de ce milieu aux changements climatiques ou encore définir les risques de submersion marine face aux évènements exceptionnel (tempêtes, tsunamis…).

 

 

 

 

 

Accès rapide
Prédiction de marée Groupe d'avis aux navigateurs (GAN) Informations nautiques Catalogue des cartes Espace de diffusion Portail data.shom.fr
Catalogue PPML
Catalogue PPML