Police plus grandePolice plus petite

Communiqués

Imprimer la page

Soutien à la Marine Indonésienne – Assistance technique à Jakarta

L’Indonésie, plus grand archipel au monde, a passé commande à OCEA, chantier naval français des Sables d’Olonne, de deux navires hydro-océanographiques type OSV (Ocean Survey Vessel).

 

ci-contre : KRI RIGEL 933 – Navire hydro-océano construit par les chantiers OCEA

 

Les deux navires livrés en 2015, KRI RIGEL 933 et KRI SPICA 934, présentent une véritable rupture technologique et capacitaire avec ce que l’Indonésie possédait jusqu’à maintenant. Ces deux bâtiments sont de parfaits outils d’une politique invitant les Indonésiens à se tourner vers la mer.

 

 

Indonésie, véritable empire maritime

 

Le Shom a été sollicité tout au long du projet, pour suivre l’intégration des capacités hydro-océanographiques (notamment les sondeurs) lors de la construction en Vendée puis pour fournir une assistance technique locale à Jakarta. Ce soutien s’est traduit par la présence en Indonésie d’un ingénieur pour accompagner les deux équipages sur les premières missions à la mer d’avril 2015 à mars 2017.

 

Pourquoi une assistance locale ?

 

Une assistance locale est essentielle sur ce type de projet., Un bâtiment hydro-océanographique est complexe, c’est un véritable système de systèmes, parcouru de kilomètres de câbles, doté d’instruments scientifiques pour le sondage, l’exploration de la colonne d’eau et des fonds marins. La prise en main,  la compréhension et la bonne configuration de ces systèmes nécessitent un accompagnement pour un service hydrographique en développement.

 

 

Mise en œuvre du ROV (Remotely Operated Vehicle)

 

Ces bateaux sont multi missions. Depuis le large vers la côte, toutes les campagnes d’exploration, de recherche, de connaissance des fonds sont possibles, l’éventail des capacités est très large. Une assistance locale offre un apprentissage basé sur l’expérience et le partage de connaissances par la mise en œuvre concrète des équipements. Cet accompagnement permanent et quotidien donne de la confiance aux équipages, ils deviennent mieux armés pour affronter les aléas des opérations à la mer.

 

 

vedette hydrographique du KRI SPICA 934 pour les levés bathymétriques par petits fonds

 

En quoi consiste une assistance technique locale ?

L’objectif de cette assistance locale a été d’amener les équipages au niveau d’autonomie nécessaire pour assurer la conduite des opérations et la disponibilité des équipements. Pour remplir cet objectif, rien de mieux que de  suivre quotidiennement les activités de ces deux bâtiments, être présent à chaque instant pour orienter, proposer, guider chaque équipe au cours de ses premières opérations. On devient très vite un membre parfaitement intégré à l’équipage.

Les missions à la mer se sont donc enchaînées sur ces deux années. Du détroit de Malacca jusqu’au Timor, en passant par Bali, Lombok ou encore la mer des Célèbes, ces deux navires n’ont cessé de sonder les fonds marins équipés de leurs instruments de dernière génération (sondeurs multifaisceaux, sondeurs de sédiments, profileur de courant, etc). Les deux équipages ont réussi petit à petit à s’approprier les capacités de leurs équipements et par finaliser leur intégration à bord.

 

 

PC scientifique - Acquisition à la mer

 

Cette assistance technique locale a été d’une richesse incroyable, elle a permis de créer un lien fort avec cette puissance maritime du bout du monde qu’est l’Indonésie.

 

 

 

 

 

Accès rapide
Prédiction de marée Groupe d'avis aux navigateurs (GAN) Informations nautiques Catalogue des cartes Espace de diffusion Portail data.shom.fr
Catalogue PPML
Catalogue PPML