Police plus grandePolice plus petite

Evaluation des performances des télémètres radar pour la mesure des hauteurs d'eau

 LE ROY R.

     

 001/06

     
 

Résumé / Abstract

Table des matières

Le réseau d'observations du niveau marin (RONIM) est le réseau national français d'observatoires du niveau de la mer. Ce réseau, qui a vu le jour en 1993, comprend à l'heure actuelle 25 observatoires de marée, installés dans les ports principaux de France métropolitaine et d'outre-mer. Toutes les mesures des observatoires de marée sont basées sur l'évaluation d'une distance dans l'air entre un télémètre et la surface de l'eau, convertie en hauteur d'eau rapportée au zéro hydrographique.
 Les observatoires les plus anciens du réseau (au nombre de 8) sont équipés de télémètres acoustiques à ultrasons. Les observatoires les plus modernes sont équipés de télémètres radar, plus performants et atteignant des portées suffisantes pour mesurer les mamages les plus importants. Pour apprécier les perfbnuances des télémètres radar, un certain nombre de tests de Van de Casteele ont été effectués entre 2002 et 2005, en prenant comme référence une sonde lumineuse calibrée. Les diagrammes de Van de Casteele ont ainsi permis de constater les bonnes performances de ces systèmes et leur compatibilité avec les normes internationales, à condition que les dispositifs de tranquillisation soient adaptés.
 La mise en oeuvre de ces tests de Van de Casteele était également l'occasion de comparer entre eux plusieurs types d'instrments de mesure de la hauteur d'eau (télémètres radar, télémètres acoustiques, capteurs de pression, jaugeurs à flotteur, échelles de marée) et ainsi de mettre en évidence des défauts propres à chacun. En particulier, les tests de Van de Casteele ont permis de mettre en évidence les erreurs systématiques importantes des télémètres acoustiques, causées par des gradients de température importants dans les puits de tranquillisation.
 
 
 
 The "Réseau national du Niveau de la Mer" (RONIM) is the French sea level observing system. This network, which was initiated in 1993, is composed of 25 tide gauges, installed in French territories. Measurements are based on the evaluation of a distance in the air between the transducer and the water lever, by means of acoustie or radar tide gauges. The distance in the air is converted in a water height above Chart Datum. Eight tide observatories (the older ones) are equipped with acoustic transducers. The remaining 17, more recent, are equipped with radar tide gauges ; they are more accurate and adapted to large tidal ranges.
 In order to appreciate the performances of radar gauges, several tests of Van de Casteele were carried out between 2002 and 2005, by choosing a calibrated light probe as a reference. The Van de Casteele diagrams show the good precision of these instruments and their compatibility with international standards, provided that they should be associated with adapted stilling well.
 Carrying out those Van de Casteele tests also offered the opporwnity to compare between them several types of instruments (radar gauges, acoustic gauges, pressure sensors, floating gauges, tide staffs) and to point out some defaults of each of them. In particular, the Van de Casteele diagrams highlighted systematic errors of acoustic gauges, caused by strong temperature gradients in the stilling wells.

  • Introduction
  • Le réseau RONIM
  • Le marégraphe côtier numérique (MCN)
  • Le test de Van de Casteele
  • Résultats
  • Conclusion
  • Annexes


 
 

Accès rapide
Prédiction de marée Groupe d'avis aux navigateurs (GAN) Informations nautiques Catalogue des cartes Espace de diffusion Portail data.shom.fr
Catalogue PPML
Catalogue PPML