Accueil > Les activités > Activités scientifiques > Marée et courants > Marées > Marnage et types de marées
Police plus grandePolice plus petite

Marnage et les types de marées

Imprimer la page

Le marnage

    
Le marnage est la différence entre une pleine mer et une basse mer successives. Le marnage varie selon la période de vive-eau, moment où il est plus fort et la période de morte-eau où, a contrario, il est plus faible. Les marnages peuvent être très différents d'une zone à l'autre. Le marnage maximal observé dans le monde est dans la baie de Fundy, au Canada entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick. Le marnage peut y atteindre jusqu'à 16 m.

En France, dans la baie du Mont-Saint-Michel, le marnage peut atteindre jusqu'à 13 m par forts coefficients.

La carte suivante montre les amplitudes moyennes observées dans les trois océans. Rappelons que l'amplitude (différence entre la hauteur d'une pleine mer ou d'une basse mer et le niveau moyen) est approximativement égale à la moitié du marnage.

Amplitude de la marée observée à travers le monde

 

Les différents types de marées

    
On distingue quatre grands types de marée selon les importances relatives des composantes semi-diurnes et diurnes. Ces quatre types de marée ont été observés dans le monde entier.

La carte suivante montre la répartition des quatres types de marée dans les trois océans.

Différents types de marée observés à travers le monde

Type semi-diurne (zone bleue)

Les composantes diurnes sont négligeables devant les composantes semi-diurnes. Il y a alors deux pleines mers et deux basses mers d'importances sensiblement égales par jour. Ce type de marée est prépondérant en Atlantique.

En France, on associe à l'amplitude de l'oscillation de la marée semi-diurne, un coefficient dit coefficient de marée.

Type diurne (zone rouge)

Les composantes semi-diurnes sont négligeables devant les composantes diurnes. Il y a une pleine mer et une basse mer par jour.
 

Type semi-diurne à inégalité diurne (zone verte)

C'est un cas intermédiaire entre les deux marées précédentes. Les composantes diurnes ne sont pas négligeables. La marée présente toujours deux pleines mers et deux basses mers par jour, mais les hauteurs des pleines mers ou des basses mers consécutives peuvent être très différentes.

Type mixte (zone jaune)

Autre cas intermédiaire, mais cette fois, les composantes diurnes sont très importantes. Il y a tantôt deux pleines mers et deux basses mers par jour (lorsque la Lune est à l'équateur) et tantôt une pleine mer et une basse mer par jour (lorsque la déclinaison de la Lune est proche de son maximum).

Types de marée