Police plus grandePolice plus petite

Divers

Imprimer la page

Afficher tout /  Cacher tout

répertoire des faq

4-1. N'y a-t-il pas une erreur à la page 5 du guide du SHOM "La Marée" ?

Une petite erreur s'est glissée dans la page 5 à la figure représentant les phases de la Lune. Il y a  en effet une inversion entre le Premier Quart et le Dernier Quart.
Voici la figure corrigée :

répertoire des faq

4-2. Quel est l'organisme français chargé de l'étude de la houle ?

Cette mission a été confiée  par la communauté nationale au Centre d'Etudes Techniques Maritimes et Fluviales - CETMEF du Ministère de l'Equipement .
Adresse :
CETMEF, Centre de Brest-Plouzané, Parvis Blaise Pascal - BP 5 - 29280 PLOUZANE.

répertoire des faq

4-3. Où trouver des renseignements sur l'énergie marémotrice en général et l'usine marémotrice de la Rance en particulier ?

Vous êtes invités à consulter directement le serveur de l'EDF et quelques serveurs qui ont déjà traité du sujet (voir liste des ouvrages et autres serveurs didactiques)

répertoire des faq

4-4. Quand a été construit le tide predictor détenu par le SHOM ? Quel est le nom de son constructeur ?

 Le tide prédictor, actuellement en exposition dans le hall d'honneur de l'Etablissement Principal du SHOM, a été acquis auprès du service britannique en charge des prédiction de marée  par le SH francais en 1950 au prix de 2000 livres sterling.
Cette machine a été construite par la Société Kelvin, Bottomley and Baird Ldt, Glasgow-London, en 1924. Elle porte le numéro de série n°6.
 Pour plus d'information, voir la page consacrée à cette machine.

répertoire des faq

4-5. Comment étaient calculées les prédictions de marée avec la méthode de Laplace ?

Dans ses applications, la formule de Laplace était orientée vers le calcul des pleines et basses mers.
Les étapes étaient les suivantes :
- calcul de l'heure de la pleine mer à partir de l'heure de la pleine mer précédente, par une méthode itérative
- calcul de l'heure de la basse mer encadrée par deux pleines mers
- application de la formule de Laplace complète (ondes diurnes comprises) pour le calcul des hauteurs.
Le calcul des heures ne fait intervenir que les composantes semi-diurnes, mais on montre que l'erreur maximale induite par cette approximation est négligeable
pour les côtes de France métropolitaine.
Cette méthode a été définitivement abandonnée au début des années 1990 pour calculer les annuaires de marée. On lui a préféré la méthode harmonique, plus
universelle.

Accès rapide
Prédiction de marée Groupe d'avis aux navigateurs (GAN) Informations nautiques Catalogue des cartes Espace de diffusion Portail data.shom.fr
Catalogue PPML
Catalogue PPML