Accueil > Les activités > Activités scientifiques > Océanographie > La turbidité océanique
Police plus grandePolice plus petite

La turbidité océanique

Imprimer la page
Evaluation de la concentration des particules en suspension par le satellite SeaWIFS traitement Université de Bordeaux)

L'étude de la turbidité océanique fait intervenir plusieurs disciplines de l'océanographie et diverses techniques d'observation.
Parmi celles-ci il y a :

  • l'étude de la dynamique océanique (les courants et les vagues transportent les particules en suspension à l'origine de la turbidité),
  • la biologie marine (le plancton participe à et dépend de la turbidité),
  • la sédimentologie marine (des particules se déposent et sont remises en suspension),
  • l'optique marine (la turbidité agit sur la visibilité sous-marine et l'éclairement des eaux superficielles),
  • l'océanographie spatiale (des satellites "observent " la turbidité),
  • la chimie marine (les mesures en laboratoire valident les modèles et les hypothèses),
  • l'acoustique sous-marine (la turbidité peut être observée par acoustique).

 

 

Au SHOM, un projet d'étude de la turbidité est basé sur le développement d'un modèle de simulation et sur un programme d'observation spatiale et in situ (campagnes de mesures).

 

Accès rapide
Prédiction de marée Groupe d'avis aux navigateurs (GAN) Informations nautiques Catalogue des cartes Espace de diffusion Portail data.shom.fr
"Turbidité océanique"
à lire également...
Plaquette