Police plus grandePolice plus petite

Année 1827 (tome 2)

Imprimer la page
  • Continuation du mémoire sur les expéditions de découvertes, et les progrès de la géographie, pendant le 18ème siècle ; par le Chevalier de Fréminville, lieutenant de vaisseau, commandant en second la compagnie des élèves de la marine royale, au port de Brest. (Courtanvaux, 1767, sur l’Aurore, puis l’Enjouée, Cook, premier voyage, 1768, sur l’Endeavour, Fleurieu, 1769, sur l’Isis, Surville, 1769, sur le Saint-Jean-Baptiste ; Grenier, 1769, sur l’Heure du Berger et le Vert-Galant, Marion et du Clesmeur, 1771, sur le Mascarin et le Marquis de Castries, Verdun de la Crenne, 1771-1772, sur la Flore, Kerguelen, 1772, sur la Fortune et le Gros-Ventre, puis le Roland et les frégates l’Oiseau et la Dauphin. Page 17
  • Voyage autour du monde, entrepris par ordre du Roi, de 1817 à 1820, par les corvettes l’Uranie et la Physicienne, publié par M.L. Freycinet, capitaine de vaisseau. Page 41
  • Notice pour servir à l’histoire naturelle du Goramy ou Gouramy, poisson de rivière originaire de Chine. Expédition de la flûte de S.M. le Golo commandée par M. le Baron de Mackau. Page 50
  • Notice sur le Gouet vénéneux (Arum seguinum, Linn.), vulgairement Canne d’eau, à la Martinique. Page 58
  • Moeurs et usages des habitants de la Nouvelle Zélande, par R.P. Lesson. Page 62
  • Expédition au Spitzberg. Page 75
  • Envoi dans les ports et dans les écoles maritimes de France, de divers objets d’instruction. Page 75
  • Renseignements sur la partie de côtes comprise entre la Trinité espagnole et Maranhan, traduits du Pilote américain de Blunt ; par P. Magré, lieutenant de vaisseau. Page 76
  • Renseignements sur la partie de côte comprise entre l’île Sainte-Catherine et Buenos-Aires, extraits du Pilote américain de Blunt ; par M.P. Magré, lieutenant de vaisseau. Page 105
  • Naufrage du navire du commerce le Furet, le 3 février 1827 à quatre lieues du môle Saint-Nicolas (Haïti) ; circonstances déplorables de cet événement. Page 148
  • Ecueils découverts ou retrouvés à l’O. de la Nouvelle-Hollande, dans l’archipel des Philippines et dans les environs du détroit de Gaspar. Page 152
  • Notice sur les expériences du Pendule invariable, faites dans la campagne de la corvette de S.M. La Coquille, pendant les années 1822, 1823, 1824 et 1825 par L.I. Duperrey, capitaine de frégate, commandant l’expédition. Page 156
  • Histoire ancienne de Ceylan. Page 161
  • Note sur les attérissements de la Seine, communiquée par M. Bottin. Page 166
  • Extrait d’une lettre écrite par une personne attachée à l’expédition du capitaine Franklin, en date du grand lac de l’Esclave, 12 novembre 1826. Page 169
  • Précautions à prendre pour renouveler l’argile dans laquelle on conserve les sangsues. Page 175
  • Notice sur la vie de Robert Surcouf, capitaine de la marine marchande, né à Saint-Malo, mort le 12 septembre 1775. Il fut nommé capitaine au long cours à l’âge de 20 ans. Il commanda les corsaires la Clarice, la Confiance et le Revenant. En 1796, il commandait le navire l’Emilie. En 1799, il prit le commandement du corsaire la Confiance. En 1809, le capitaine Surcouf se chargea de conduire en France la frégate le Charles. Page 176
  • Expériences et observations nouvelles pour servir à la solution du problème de la phosphorescence des mers. Page 181
  • Armements dans les ports de France contre le Dey d’Alger et les Corsaires américains. Le 11 juin 1827 au matin, la goélette du Roi la Torche, commandée par le capitaine de frégate Fauré, étant arrivée à Alger, remet à M. Deval, consul général de France, des instructions du ministre des affaires étrangères. La négociation étant rompue, le 9 juin, les frégates la Vestale, commandée par M. Le comte d’Oysonville, capitaine de vaisseau, et la Constance, commandée par M. Lenormand de Kergrist, officier du même grade, sortent de Brest pour aller rallier devant Alger la division navale sous les ordres de M. Collet, capitaine de vaisseau. Le 14 juin, la frégate la Marie-Thérèse, commandée par M. Fouques, capitaine de vaisseau, part de Toulon pour aller à la rencontre des deux frégates sorties de Brest et de la frégate la Bellone, qui faisait partie de la station de Cadix, et rallier avec elles la division navale devant Alger. Le 20 juin, la gabare le Volcan, commandée par M. de Laplace, lieutenant de vaisseau, quitte Bonne. Elle joint sur sa route le bâtiment du Roi l’Etincelle. Le 6 juillet, la goélette-brick la Railleuse sort de Brest ; elle va annoncer aux navires français employés à la pêche de la morue à Terre-Neuve que la guerre a été déclarée par la France au Dey D’Alger. Le 12 juillet, les bricks le Marsouin et le Faune arrivent à Toulon, venant le premier, d’Alexandrie, et le second d’Alger. Le blocus de ce port continue à être rigoureusement observé. L’escadre du Levant va se trouver forte de vingt-trois bâtiments, parmi lesquels on compte quatre vaisseaux, le Scipion, le Breslaw, le Trident, la Provence, une frégate, la Syrène, trois autres frégates l’Armide, la Junon et la Magicienne, quatre corvettes et onze bâtiments de moindre force. Le nombre des bâtiments employés devant les ports de la régence d’Alger est déjà de sept : il sera bientôt porté à douze, parmi lesquels deux frégates, l’Amphitryte et la Vestale ; trois frégates, la Constance, la Cybèle et la Galatée ; une corvette et six bâtiments de force inférieure. Six autres bâtiments vont être établis en croisière sur divers points de la Méditerranée. Parmi ces bâtiments sont deux frégates, la Marie-Thérèse, l’autre, l’Aurore. Ainsi, la Méditerranée seule occupe près de cinquante bâtiments de la marine royale, indépendamment de la station de Barcelone. Page 192
  • Colonisation des criminels condamnés aux travaux forcés. Page 196
  • Envoi de plants et de graines d’arbres fruitiers dans les colonies orientales, par la gabare du Roi la Chevrette. Page 203
  • La frégate la Circé, et la corvette la Sylphide, commandées par MM. Duval d’Ailly, capitaine de vaisseau, et Espiaux, capitaine de frégate, appareillent de Toulon le 12 avril 1827. Page 204
  • La corvette la Diane, et la corvette de charge la Marne, commandées par MM. Brou et Bellanger, capitaines de frégate, appareillent de Brest le 26 avril 1827. Page 204
  • La corvette de charge le Lybio, commandée par M. Rabaudy, capitaine de frégate, appareille de Brest le 29 avril 1827. Page 204
  • La corvette de charge le Rhône, commandée par M. Ménétrier, lieutenant de vaisseau, appareille de Brest le 23 avril 1827. Page 204
  • La goélette la Daphné, commandée par M. Frézier, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 7 avril 1827. Page 204
  • La goélette l’Amarante, commandée par M. de Bruix, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 9 avril 1827, venant du Levant. Page 204
  • La goélette la Mutine, commandée par M. Briet, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 28 avril 1827. Page 204
  • La goélette l’Artésienne, commandée par M. Miégeville, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 10 avril 1827. Page 204
  • La goélette la Philomèle, commandée par M. Richard, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 15 avril 1827. Page 204
  • Les canonnières le Tocsin et la Bombe, commandées par MM. Caradec et Louche, lieutenants de vaisseau, appareillent de Toulon le 29 avril 1827. Page 204
  • Le lougre le Chasseur, commandé par M. Baudin, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 4 avril 1827. Page 205
  • La gabare l’Infatigable, commandée par M. de Puyferré, lieutenant de vaisseau, arrive à Rochefort le 21 avril 1827, venant de Cadix. Page 205
  • La gabare le Chameau, commandée par M. Legrandais, lieutenant de vaisseau, appareille de Brest le 23 avril 1827. Page 205
  • La gabare la Garonne, commandée par M. Dagues de la Hellerie, lieutenant de vaisseau, appareille de Rochefort le 4 avril 1827. Page 205
  • La gabare le Vésuve, commandée par M. de Portzampare, lieutenant de vaisseau, appareille de Rochefort le 4 avril 1827. Page 205
  • Le transport le Dromadaire, commandé par M. de Navailles, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 27 avril 1827, venant de Smyrne. Page 205
  • La frégate la Médée, commandée par M. de Melay, capitaine de vaisseau, arrive à Brest le 17 mai 1827, venant de l’île d’Haïti. Page 205
  • La corvette l’Isis, commandée par M. Thirat, capitaine de frégate, appareille de Brest le 11 mai 1827. Page 205
  • La corvette de charge la Meuse, commandée par M. Génébrias, capitaine de frégate, arrive à Brest le 11 mai 1827, venant du Brésil. Page 205
  • La corvette de charge l’Oise, commandée par M. Ledall de Kéréon, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 13 mai 1827, venant de Bourbon, et en dernier lieu de Cayenne. Page 206
  • La corvette de charge l’Ariège, commandée par M. Longueville, capitaine de frégate, arrive à Rochefort le 19 mai 1827, venant de Cadix. Page 206
  • La corvette de charge la Moselle, commandée par M. Gourbeyre, capitaine de frégate, arrive à Brest le 4 mai 1827, venant de Valparaiso. Page 206
  • Le brick le Lancier, commandé par M. le comte de Rossy, capitaine de vaisseau, arrive à Brest le 16 mai 1827, venant de la mer du Sud. Page 206
  • Le brick le Cuirassier, commandé par M. Leblanc, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 8 mai 1827, venant d’Alexandrie. Page 206
  • Le brick le Lynx, commandé par M. Olivier, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 11 mai 1827. Page 206
  • La goélette-brick l’Aigrette, commandée par M. Cosmao-Dumanoir, capitaine de frégate, arrive à Brest le 6 mai 1827, venant de la mer du Sud. Page 206
  • La canonnière-brick la Malouine, commandée par M. Bellanger, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 8 mai 1827. Page 206
  • La goélette la Torche, commandée par M. Fauré, capitaine de frégate, arrive à Toulon le 21 mai 1827, venant de Barcelone. Page 206
  • La goélette la Mésange, commandée par M. Chaumont, lieutenant de vaisseau, arrive à Lorient le 2 mai 1827, venant des Antilles. Page 206
  • La goélette la Provençale, commandée par M. Robert Dubreuil, lieutenant de vaisseau, arrive à Rochefort le 25 mai 1827, venant du Brésil. Page 206
  • Les canonnières la Foudre et l’Averne, commandées par MM. Lefrotter et Thoulon, lieutenants de vaisseau, appareillent de Toulon le 12 mai 1827. Page 207
  • La canonnière le Salpêtre, commandée par M. Vienne, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 12 mai 1827. Page 207
  • La gabare la Durance, commandée par M. Gaude, lieutenant de vaisseau, appareille de Brest le 14 mai 1827. Page 207
  • La gabare le Vésuve, commandé par M. de Portzampare, lieutenant de vaisseau, arrive à Rochefort le 11 mai 1827, venant de Cadix. Page 207
  • La gabare l’Infatigable, commandée par M. de Puyferré, lieutenant de vaisseau, appareille de Rochefort le 21 mai 1827. Page 207
  • Le transport le Rhinocéros, commandé par M. Obriet, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 11 mai 1827. Page 207
  • Le vaisseau la Provence, les frégates l’Aurore, la Cybèle, commandés par MM. Collet, Villaret de Joyeuse et de Maré, capitaines de vaisseau, appareillent de Toulon le 8 juin 1827. Page 207
  • Les frégates la Vestale et la Constance, commandées par MM. le comte d’Oysonville et Lenormant de Kergrist, capitaines de vaisseau, appareillent de Brest le 9 juin 1827. Page 207
  • La frégate la Marie-Thérèse, commandée par M. Fouquet, capitaine de vaisseau, appareille de Toulon le 14 juin 1827. Page 207
  • La frégate la Galatée, commandée par M. Benard-Fleury, capitaine de vaisseau, arrive à Toulon le 15 juin 1827, venant du Levant. Page 208
  • La corvette de charge le Tarn, commandée par M. Fleurine de la Garde, capitaine de frégate, appareille de Brest le 12 juin 1827. Page 208
  • La corvette de charge la Seine, commandée par M. Defredot-Duplantys, capitaine de frégate, arrive à Rochefort le 22 juin 1827, venant du Brésil. Page 208
  • Le brick le Cuirassier, commandé par M. Leblanc, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 5 juin 1827. Page 208
  • La goélette-brick la Flèche, commandée par M. Pujol, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 5 juin 1827. Page 208
  • La goélette-brick la Railleuse, commandée par M. le vicomte de Traversay, lieutenant de vaisseau, arrive à Brest le 30 juin 1827, venant de Gorée. Page 208
  • La goélette la Torche, commandée par M. Fauré, capitaine de frégate, appareille de Toulon le 6 juin 1827. Page 208
  • La goélette la Mésange, commandée par M. Chaumont, lieutenant de vaisseau, appareille de Lorient le 4 juin 1827. Page 208
  • La gabare le Volcan, commandée par M. Laplace, lieutenant de vaisseau, appareille de Toulon le 8 juin 1827. Page 208
  • La gabare l’Hécla, commandée par M. de Gourdon, lieutenant de vaisseau, arrive à Toulon le 23 juin 1827, venant du Levant. Page 208
  • La gabare le Vésuve, commandée par M. de Portzampare, lieutenant de vaisseau, appareille de Rochefort le 8 juin 1827. Page 208
  • La gabare la Garonne, commandée par M. Dagues de la Hellerie, lieutenant de vaisseau, appareille de Rochefort le 8 juin 1827. Page 208
  • Notice sur la vie et les services de M. Pelleport, capitaine de vaisseau, commandant le Colosse en 1823 et la Clorinde en 1825. Page 209
  • Notice sur la vie et les services de M. le comte de Caux, ancien capitaine de vaisseau. Page 209
  • Instruction sur l’entretien des filtres à double courant, par M. Zeni, sous-ingénieur de la marine. Page 211
  • Rapport de la commission chargée par M. le major général de la marine, au port de Brest, d’examiner un filtre proposé par M. Zeni, sous-ingénieur. Page 212
  • Indication de deux sujets de Prix proposés par la Société d’encouragement de Paris pour l’industrie nationale en France, dans sa séance générale du 22 novembre 1826, pour être décernés en juillet 1829. (Fonderies de fer et Moulage des pièces de fonte destinées à recevoir un travail ultérieur). Page 218
  • Note sur le blanchiment du lin et du chanvre par le rouissage. Page 221
  • Le 24 juillet 1827, à six heures et demie du soir, a eu lieu, au chantier Jollet à Nantes, la mise à l’eau du trois-mâts le Jeune Emile. Ce navire, dont M. Soubzmain est l’armateur, est destiné à faire le tour du monde. Page 224
  • Rapport fait à l’Académie royale des sciences de l’Institut de France, dans sa séance du 13 août 1827, sur l’Atlas ethnographique de M. Adrien Balbi, par M. Louis de Freycinet, capitaine de vaisseau. Page 224
  • Démonstration élémentaire et géométrique des formules des piles de boulets, par M. Roche, professeur de mathématiques, de physique et de chimie, à l’école d’artillerie de la marine, à Toulon. Page 233
  • Nouvelles séances nautiques, ou Traité élémentaire du vaisseau dans le port ; par P.M.J. de Bonnefoux, capitaine de frégate, sous-gouverneur du collège royal de marine. Page 236
  • Secours donné par un bâtiment français à un navire chinois, sur la côte de Sumatra, le brick du commerce français l’Oromaze, de Marseille, commandé par le capitaine Césaire Andrac. Page 240
  • Accroissements de la marine des Etats-Unis de l’Amérique du Nord ; comparaison de cette marine avec celle de l’Angleterre, au personnel et au matériel. (Extrait du Galignani’s Messenger, du 10 août 1822). Page 243
  • Indiens Osages du Missouri à Paris. Page 247
  • Examen d’un mémoire du général espagnol Navarro, sur un nouveau moyen de charger les canons, par M. Collombel, capitaine au corps royal d’artillerie de la Marine. Page 253
  • Statistiques des colonies françaises. Page 263
  • Observations topographiques et nautiques faites à bord du brick du Roi le Dragon, dans le cours de sa croisière sur la côte de Malaguette, (Afrique de l’Ouest), pendant les mois de décembre 1824, janvier, février et mars 1825. Page 302 
  • Etat comparatif, relevés sur les documents officiels présentant l’entrée des bâtiments venant de l’étranger ou des colonies dans les ports de France en 1825 et 1826. Page 328
  • Considérations sur le vol d’un soldat envers son camarade. Page 330
  • Suite des armements de la France contre Alger. A Toulon, le 17 août 1827, M. le commissaire des armements et prises, accompagné de Mm les visiteurs de la douane, est allé interroger le capitaine du navire suédois l’Orphée, qui a été capturé le 4 du courant dans les parages d’Alger, par la corvette du Roi le Volcan. Le 16, la corvette le Volcan, capitaine M. de la Place, lieutenant de vaisseau, et la frégate l’Aurore, commandée par M. Villaret de Joyeuse, capitaine de vaisseau, parties d’Alger le 12 du courant, ont mouillé cette rade. Le même jour, le brick du roi l’Adonis, commandé par M. Ropert, capitaine de frégate, venant de Cadix, d’où il est parti le 25 juillet, est arrivé en rade du lazaret. Page 339
  • Lettre à M. Bajot, rédacteur des Annales maritimes et coloniales, sur l’application des aérostats aux découvertes géographiques. Page 341
  • Ecoles de maistrance. Page 342
  • Anglais abandonné sur l’île déserte de la Trinité, et recueilli au bout de quinze jours par un bâtiment français, la Moselle. Page 344
  • Discussion à la Chambre des députés et à la Chambre des pairs de la partie du Code forestier qui concerne le service de la marine. Page 345
  • Suite des mouvements maritimes contre le dey d’Alger. Le 3 septembre 1827, le navire français le Machabée, capitaine Bertin a été capturé par une balancelle algérienne. Le 4 septembre, le brick de guerre français le Cuirassier a repris le Machabée et l’a conduit à Toulon, où il est entré le 13 septembre 1827 où il fait quarantaine. Page 566
  • Voyage entrepris en 1827, sous les auspices de la Société de géographie. Page 566
  • Rapport sur les expériences faites à Dantzig, avec l’appareil de Manby, pour sauver les naufragés. Page 574
  • Méthode pour sauver les vaisseaux naviguant à voiles ou à vapeur, des dangers des voies d’eau ; par Evan. Page 574
  • Cloche du plongeur perfectionnée par Steele. Page 575
  • Bateau plongeur. Lettre de M. Fournier en date du 11 juillet 1827. Page 576
  • Observations astronomiques faites à Passy, près Paris, par MM. Herschell et South. Page 576
  • Machine à préparer le chanvre et le lin sans rouissage, par M. Lorilliard. Page 577
  • Usage de l’écorce de tilleul, par M. Madiol. (Compte rendu des travaux de la Société de Lyon.1824). Page 578
  • Instruction sur la préparation de la bière connue sous le nom de Bière de bourgeons. Page 579
  • Sur le fer de Liège. Page 579
  • Considération générale sur l’anatomie; moyen de rendre son étude plus générale, plus facile et moins insalubre. Page 580
  • Quelques considérations sur la conservation des sangsues sur les vaisseaux, dans les voyages sur mer. Page 599
  • Retour en Angleterre, en 1827, du baron de Wranglel, d’un voyage autour du monde sur la corvette russe le Krotki. Page 608
  • Exploration des côtes de Patagonie, en 1827, par le capitaine King et deux navires, l’Adventurer et le Beagle. Page 609
  • Extrait d’un rapport fait par M. Mérimée à la société d’encouragement pour l’industrie nationale, le 25 avril 1827, au sujet d’un échantillon de résine provenant de la Guyane française. Page 611
  • Note sur la communication proposée entre les Océans atlantique et pacifique. Page 613
  • Renseignements sur la glace flottante, nommée Iles de glaces, rencontrée par le capitaine Skidder dans son voyage du Havre à New York, sur le paquebot le Henri IV. Page 617
  • Note sur une formation de sel marin, trouvée le long de la côte du Chili. Page 617
  • Détails statistiques sur l’organisation intérieure de la Colombie. Page 618
  • Commerce et population de Singapour. Page 618
  • Retour en Angleterre, en septembre 1827, des capitaines Parry et Franklin, de leur dernier voyage au Pôle nord. Page 619
  • Histoire générale des voyages, ou Nouvelle Collection des Voyages par mer et par terre, mise en ordre et complétée jusqu’à nos jours par C.A. Walkenaer, membre de l’Institut. Page 623
  • Voyage autour du monde, fait en vingt mois et un jour, du 16 octobre 1825 au 17 juin 1827, sur le navire le Romilly, commandé par M.R. de Beaufort ; armateur, M. Ducarrey, de Nantes. Page 628
  • Nouvelles découvertes dans les océans pacifiques N. et S., tirées des derniers journaux des navires faisant la pêche de la baleine dans ces mers. Page 633
  • Rapport à M. Gerbidon, commandant et administrateur du Sénégal et dépendances, sur la sangsue officinale indigène du Sénégal. Page 636
  • Rapport sur deux espèces de sangsues envoyées du Sénégal, et mises à la disposition de la pharmacie centrale à Paris, par S. Exc. le ministre secrétaire d’état de la marine. Page 645
  • Heureux résultats des encouragements et des secours accordés en 1826 aux cultures dans la colonie du Sénégal. Page 648
  • Observations sur la température et les affections morbides qui règnent au Pérou, au Chili et à la Colombie ; extraites du rapport sur l’état sanitaire de l’équipage du brick-goélette l’Aigrette, commandé par M. Cosmao-Dumanoir, capitaine de frégate, pendant sa station dans les mers du Sud, depuis le 9 juillet 1824 jusqu’au 6 mai 1827. Page 650
  • Naufrage sur la barre du Sénégal, le 9 août 1827, du bâtiment du commerce le Bagad, mesures prises par le gouverneur de cette colonie pour en empêcher le pillage. Page 652
  • Le 5 septembre 1827, a été lancé à Ablasserdam, le bâtiment de guerre à vapeur l’Oreste, construit par M.C. Smit. Page 653
  • Suite des armements contre le dey d’Alger. Le 14 septembre 1827, les corvettes la Cornélie, le Faune et l’Hécla, ont détruit sur la côte, dans l’E. d’Alger, un bâtiment chargé de grains. Le 9 octobre 1827, le commandant Collet a quitté le vaisseau la Provence pour passer sur l’Amphytrite, vaisseau rasé de soixante canons. 10 octobre 1827, le brick le Faune est arrivé à Toulon. Le 4 octobre 1827, à la pointe du jour, M. Collet, étant à sept milles au N. d’Alger, avec l’Amphytrite, la Galatée, le Faune, la Cigogne et la Champenoise, a vu sortir du port onze bâtiments de guerre. M. Collet courut à l’instant sur l’ennemi qui plia. Page 654
  • Le 6 octobre 1827, à six heures et demie du soir, on a lancé au chantier Dubigeon, à Nantes, le paquebot la Virginie, construit en quarante jours. Page 656
  • Combat naval de Navarin entre l’armée turco-égyptienne, et les escadres combinées de la France, de l’Angleterre et de la Russie le 20 octobre 1827. Vaisseaux français : le Scipion,capitaine Milius, le Trident,capitaine Morice, le Breslaw, capitaine de la Bretonnière et la frégate l’Armide, commandée par M. Hugon, capitaine de vaisseau. Page 657
  • Etat numérique des pertes en tués et blessés à bord des bâtiments de S.M.T.C., à Navarin, le 20 octobre 1827. Page 664
  • Résumé de la question d’une affectation forestière pour le service de la marine. Page 665
  • Traits de courage et de dévouement envers des naufragés, récompenses accordées à ce sujet, au nom du Roi par S. Exc. Le ministre de la marine. Page 695
  • Améliorations obtenues dans la marine depuis la paix. Page 704
  • Tarif des Droits d’importation et d’exportation, publié au Port-au-Prince (Haïti) à la fin de juillet 1827. Page 708
  • Atterrage de Valparaiso, en venant du Sud. Digression sur la navigation du cap Horn. Page 711 
  • Sommaire du cours de l’école spéciale du génie maritime, sur la théorie et la pratique de la construction des vaisseaux, et sur les machines usitées dans les ports, le lancement sur ber et sur cottes mortes, la mâture et l’armement ; par P.J. Moreau, ingénieur des constructions navales. Page 721
  • Manoeuvres de force et amarrages en usage dans l’artillerie de mer ; par M. Malaizé, capitaine au corps royal de l’artillerie de la marine. Page 734
  • Mémoires historiques de B. F. Mahé de la Bourdonnaye, gouverneur des îles de France et de Bourbon, recueillis et publiés par son petit-fils ; ornés du portrait de l’auteur. Page 738
  • Tables des principales positions géonomiques du globe, rédigées et mises en ordre d’après les autorités les plus modernes, par Ph.J. Coulier. Page 740
  • Renseignements sur le port de Tampico, rédigés d’après une lettre de M. Martin, consul gérant le consulat général de France à Mexico, et d’après les instructions nautiques espagnoles. Page 742
  • Recherches sur les variations de la durée moyenne des oscillations horizontales de l’aiguille aimantée, et sur divers autres points du magnétisme terrestre, par M. Kupffer. Page 744
  • Nouvelles expériences sur la déviation angulaire d’une aiguille aimantée, oscillant sous l’influence de corps voisins, par M. Baumgaertner. Page 745
  • Spécimen academicum inaugurale. Dissertation inaugurale dans laquelle sont exposées les méthodes qui servent à déterminer l’impulsion de l’air et la vitesse du vent, par M. Donker Curtius. Page 746
  • Patente à Lew Hunout pour perfectionnement dans les armes à feu. Page 747
  • Patente à J. Beever pour un nouveau canon de fusil. Page 748
  • Sur un moyen facile de couper des planches d’acier trempé ; par Th. P. Jones. Page 748
  • Méthode pour empêcher le bois de se déjeter. Page 749
  • Pompe des vaisseaux de ligne ; par CH. Phillips. Page 750
  • Nouvelle pompe de navire ; par Brownell. Page 751
  • Mémoire sur la conservation du bois de chêne, par François-Vito Pisciulli, colonel du corps royal du génie. Page 753
  • Division des Bois et Forêts en Russie (Notice autographe de Catherine II ; extrait du Bulletin universel des sciences). Page 755
  • Voyage d’un vaisseau de ligne anglais autour du monde, le Warpiste. Page 756
  • Colonie anglaise de l’île Melville. Page 757
  • Population anglaise de la Nouvelle-Hollande. Page 758
  • Force de la marine des Etats-Unis. Page 759
  • Introduction de plantes du Brésil à la Guyane. Page 761
  • Extrait d’un voyage à Surinam, par M. Leschenault de la Tour, en mission dans les colonies de l’Ouest, à la fin de l’année 1823 et au commencement de 1824. Page 762
Accès rapide
Prédiction de marée Groupe d'avis aux navigateurs (GAN) Informations nautiques Catalogue des cartes Espace de diffusion Portail data.shom.fr
Catalogue PPML
Catalogue PPML