Missions

Le Shom, héritier du premier service hydrographique officiel au monde (1720) est un établissement public administratif (EPA) sous tutelle du ministère des Armées.
Il est l'opérateur public pour l'information géographique maritime et littorale de référence.

Il a pour mission de connaître et décrire l’environnement physique marin dans ses relations avec l’atmosphère, avec les fonds marins et les zones littorales, d’en prévoir l’évolution et d’assurer la diffusion des informations correspondantes.

©Shom - Travail à bord d'une vedette hydrographique.

L’exercice de cette mission se traduit par trois activités primordiales :

•             l’hydrographie nationale, pour satisfaire les besoins de la navigation de surface, dans les eaux sous juridiction française et dans les zones placées sous la responsabilité cartographique de la France ;

•             le soutien de la défense, caractérisé par l’expertise apportée par le Shom dans les domaines hydro-océanographiques à la direction générale de l’Armement et par ses capacités de soutien opérationnel des forces ;

•             le soutien aux politiques publiques de la mer et du littoral, par lequel le Shom valorise ses données patrimoniales et son expertise en les mettant à la disposition des pouvoirs publics, et plus généralement de tous les acteurs de la mer et du littoral.

Ses domaines d’expertises sont notamment : la bathymétrie, la sédimentologie, l’hydrodynamique côtière, l’océanographie, l’ingénierie des systèmes d’acquisition à la mer, l’information géographique maritime et littorale.

Le Shom  collecte et diffuse des données de référence dans ces domaines et fournit des services d'«intelligence de la donnée», qui aident les acteurs de la mer et du littoral à utiliser de manière optimale les données.

©Shom - Récupération d'un marégraphe

Quelques chiffres

  • 540 personnes, hors équipages des bâtiments spécialisés
  • Budget annuel : 58 M€
  • 870 cartes marines papier et 750 cartes électroniques de navigation (ENC)
  • Implantations : Brest (siège social), Toulouse, Saint-Mandé, Nouméa, Papeete
  • Certification « ISO 9001 » pour l’ensemble de ses activités
  • 4 navires spécialisés de la Marine nationale et un navire océanographique employé conjointement avec l'Ifremer.
  • Une zone nationale de responsabilité de 10,8 millions de km² et des frontières maritimes avec 30 pays ;
  • Soutien de la défense nationale et de la marine en particulier en hydrographie, océanographie et météorologie (HOM) dans une zone couvrant 60 millions de km².
©TerenceWallet-MarineNationale-Defense - Le Beautemps-Beaupré, bâtiment hydrographique et océanographique de la Marine nationale est utilisé par le Shom pour la réalisation de sa mission, la description et la prévision de l'océan.