Bruit ambiant sous-marin

Définition

Le bruit ambiant océanique est la partie persistante du bruit de fond dans laquelle aucune source ne peut être identifiable et qui est indépendante du système employé pour la mesurer. En conséquence, le bruit ambiant océanique exclut toutes les formes de bruit lié au système de mesures tel que le bruit de son porteur ou encore le bruit électrique des hydrophones ou de l’écoulement autour du système de mesures. Le bruit ambiant est le résultat de la propagation d’ondes sonores émises par une ou plusieurs sources. Le milieu de propagation filtre les bruits rayonnés par les différents bruiteurs, modifiant ainsi leurs caractéristiques spectrales.

Caractéristiques

Vers les hautes fréquences, le signal est atténué principalement du fait de l’absorption par le milieu, les pertes augmentant rapidement avec la fréquence et l’éloignement des sources ; les petites inhomogénéités du milieu diffractent les ondes acoustiques et atténuent le signal ; vers les basses fréquences, la propagation de l’onde acoustique est impactée par la bathymétrie et la nature du fond (sable, vase, roche ..). L’absorption est plus faible.

Courbes des contributions au bruit ambiant sous-marin (Wenz)

Les sources de bruit sont variées et sont classées en :
•      sources d’origine géophysique telles que le vent et les vagues induites, les perturbations sismiques, les précipitations, les orages, l’agitation moléculaire ou les craquements de la glace,
•      sources d’origine biologique telles que les mammifères marins ou les poissons émetteurs de vocalisations,
•      sources d’origine anthropique telles que les navires, les aéronefs, les installations de forage pétrolier et toutes sortes d’activités industrielles ou touristiques.

 

Pour aller plus loin